samedi 19 mai 2018

Le rocher - Elisa Sebbel

Lu en : Avril 2018


5 mai 1809, cinq mille soldats de l’armée napoléonienne sont déposés sur l’île déserte de Cabréra. Parmi eux, vingt et une femmes, dont une jeune cantinière de dix-huit ans qui vient juste de perdre son mari. Sur tous les visages, la même question : les a-t-on abandonnés à leur propre sort sur ce rocher aride ?
Le lecteur vivra avec Angélique ce drame oublié de notre histoire. Il partagera son quotidien, ses émotions, ses moments de joie, de tristesse, de peur, de doute, d’espoir et de désespoir. Il expérimentera la faim, la soif, le froid, la violence mais aussi des instants de bonheur immense, un amour qui emportera la raison et tous les sens et redonnera une raison de lutter, des moments exceptionnels d’amitié, de tendresse, de bonté humaine, il découvrira les ressources inattendues de l’humain quand tout semble perdu… Attrapée entre deux hommes, Angélique l’emportera dans le tourbillon de sa vie. Inspiré de faits réels, ce roman est troublant de vérité.



Un grand merci à l’autrice pour m’avoir proposé et envoyé son roman. :)

L’histoire est entrainante et très intéressante. Les descriptions des personnes et des conditions de vie étaient parfois dures à lire et à imaginer. L’autrice nous peint très bien la vie sur cette île.

Le prologue est une excellente idée ! Cela permet de connaître plus cette période historique que l’on connaît mal ou pas du tout. Les explications sont simples, claires, et donnent envie de découvrir l’histoire.

J’ai adoré le côté historique ! Avec le prologue, il est facile de s’en imprégner.

Tous les personnages sont attachants, sauf parfois Louis que j’ai eu envie de claquer.

La narratrice, Angélique, est une jeune femme qui m’a beaucoup touchée.

La plume d’Elisa Sebbel est très agréable à lire. Avec ce sujet assez dur, sa plume apporte un peu de légèreté et rend la lecture plus agréable.

Une histoire intéressante qui évoque une part assez dure de l’Histoire. L’agréable plume de l’autrice et les personnages vous emporteront.



★★★★☆
18/20

4 commentaires: