jeudi 6 mai 2021

{Parlons saga} L'espionne du Roi-Soleil (T2) : Le collier de rubis - Annie Pietri

Lu en : Avril 2019


Le temps a passé, nous voici au printemps 1681. 
Alix apprend par un moine que son frère, Louis-Étienne, est prisonnier au Mont-Saint-Michel. Avec l'accord de Louis XIV, elle se rend donc en Normandie, accompagnée de son cher cousin Antonin et d'une solide escorte. Dans le même temps, à Paris, le fameux collier de rubis dérobé à la marquise, sa mère, réapparaît mystérieusement au cou d'un comédien de foire... Alix parviendra-t-elle à sortir Louis-Étienne de la terrible cage de fer dans laquelle il est enfermé dans l'Abbaye du Mont-Saint-Michel ? Et le précieux collier reviendra-t-il dans la famille de Maison-Dieu ?



On m’avait offert le premier tome, que j’avais bien aimé. J’avais hâte de lire le second tome, que j’ai trouvé par hasard en brocante.

L’histoire m’a beaucoup plu. L’univers de Versailles, de la ville de Paris et autres contrées… C’était TOP ! De plus, le côté historique se marie bien avec l’histoire.

On retrouve beaucoup de personnages du tome 1, mais on en découvre également de nouveaux. C’était agréable et ça rendait l’histoire plus riche. En plus, les personnages évoluent.

mercredi 14 avril 2021

{Parlons saga} La Maison de la Nuit (T7) : Brûlée - PC & Kristin Cast

Lu en : Juillet 2019


Recluse dans le monde des morts suite à l’assassinat de Heath, Zoey semble perdue à jamais. D’autant que les Novices Rouges menacent Lucie, la seule capable de la ramener sur Terre. Aphrodite et ses amis sont prêts à tout pour sauver Zoey mais celle-ci risque d’y laisser sa vie, comme tant d’autres prêtresses avant elle ! Son âme restera-t-elle pour toujours prisonnière dans le Royaume de l’esprit ?
Trois amies qui jouent avec le feu… si elles n’y prennent garde, tout le monde sera brûlé !



Dans ce 7ème tome, on va plus dans les légendes et l’histoire des cherokee, des vampires. J’ai beaucoup aimé. De plus, c’est entraînant et addictif.

On a plusieurs points de vue comme celui de Lucie, Stark et Aphrodite. C’est très intéressant et on en apprend encore plus sur de nombreuses choses.

Zoey est une fille qui est devenue une femme mature. Certes, elle a encore des réactions de gamine, mais c’est normal. De plus, elle a encore plus le sens des responsabilités, et de ce qui est vraiment important.

dimanche 4 avril 2021

Un retour...

 

Photo by Annie Spratt on Unsplash

Bonjour à tous et à toutes,

Cela fait plusieurs mois que je n'ai rien posté sur mon blog. Surtout par manque de temps, et certainement aussi par manque d'envie. Ça fait plusieurs jours que je ressens ce besoin de revenir, pour parler de mes lectures, mais pas que. Mais je ne me revoyais pas revenir sans vous parler de ce qu'il s'est passé ces derniers mois et qui explique, entre autres, mon absence.

Il y a 2 ans (en 2019), j'ai commencé mes études dans le domaine de la santé. La première année a été très chargée en travail et en émotions. Les concours de fin de semestre, le stress, le retard dans l'apprentissage des cours, les remises en question, les doutes, le confinement... Heureusement, j'ai été très soutenue par mes proches (coeur sur vous) et j'ai réussi cette première année.

De ce fait, en septembre 2020, je suis entrée en 2ème année de sage-femme. Je m'épanouis beaucoup dans mes études, ça me plaît énormément. Cette année me demande aussi pas mal de travail, on a des stages et des gardes à faire. Donc je préfère passer le temps libre que j'ai avec ma famille, mes proches et en profiter pour prendre soin de moi.

De plus, le coronavirus s'est ajouté à tout ça. Le début du premier confinement a été anxiogène pour moi car on ne parlait que de ça au journal télévisé le midi et le soir. Au bout de 2 semaines, je regardais le premier titre concernant le virus pour me tenir au courant de la situation, et j'arrêtais d'écouter tout le reste. Les cours de la fac sont passés en distanciel, on a eu toutes les incertitudes concernant le concours du 2ème semestre (organisation, date, modalités d'évaluation), les coups de stress. J'ai eu la chance de faire ce premier confinement en famille et de m'être remise au sport : ça m'a permis de bien le vivre.

Tout ça m'a fait réfléchir à ma vision de la vie, à ce que j'ai envie de faire, où aller.

Aujourd'hui, j'ai envie de revenir sur mon blog parce que j'en ressens l'envie et parce que ça m'a manqué. Vous m'avez manqué. J'essaierai d'être régulière pour vous parler des choses que j'aime, qui me tiennent à coeur.

Merci d'avoir toujours été présents et présentes, et j'espère que vous le serez toujours. ❤️


Prenez soin de vous.

Gros bisous,

Léane

mercredi 11 novembre 2020

Le roi divers - Gaëlle Audéon

 

Lu en : Août 2020

Partant de la première croisade de saint Louis en 1248, ce livre nous embarque au cœur des soubassements historiques d’une période trop méconnue. Jour par jour, de Hyères aux portes de Jérusalem, des premières victoires à la mort de la reine Blanche en passant par la capture du roi, le récit retrace les aventures de la famille royale et dresse un portrait précis des personnages, secoués par les mutations politiques et les bouleversements personnels qu’entraîne ce long périple.
Peinture vivante de la politique du royaume au Proche-Orient, le récit n’oublie pourtant pas les personnages qui le composent. Le roi, ses frères, leurs épouses, le fidèle sénéchal… Tous ont droit de représentation.
C’est toute l’image scolaire du bon roi Saint Louis qui s’en trouve déconstruite au profit d’un travail presque mémoriel des femmes qui ont souffert et se sont battues auprès des hommes. 

Je remercie Librinova de m’avoir permis de découvrir ce roman historique.

On m’avait « vendu » le roman en me disant que les femmes auraient un rôle important. Du coup, je me suis dit qu’on allait être beaucoup avec les femmes. Et j’ai été déçue ! Pendant la première moitié du roman, on est un peu avec les femmes et on a peu d’actions de leur part. A partir de la seconde moitié, elles avaient plus d’assurance, d’actions politiques et personnelles. On les suivait plus souvent et j’ai beaucoup ces passages-là. Toutefois, j’aurais aimé les avoir dès le début du roman.

Les croisades sont une période qui ne m’intéresse pas tellement, mais j’étais curieuse de la découvrir dans un roman. De plus, je suis bon public pour les romans historiques. Là, avec ce roman, je me suis rendue compte que c’est une période qui ne me plaît pas. Toutefois, même si les passages de combat ne m’ont pas intéressé, j’ai appris certaines choses et c’était sympathique.
J’aurais aimé qu’on ait un petit chapitre au tout début du roman, pour expliquer le contexte pour bien poser l’histoire, avoir des bases.

On a plusieurs points de vue dans l’histoire et c’était très bien.

mercredi 19 août 2020

Jeremstar : ma biographie officielle – Jérémy Gisclon

Lu en : Août 2018


Tout le monde connaît Jeremstar. Il a des millions d’abonnés, c’est une question de statistiques. Tout le monde a une copine, une fille, ou un frère qui le suit, qui connaît par cœur ses  » cris « . Jeremstar se filme 24 heures sur 24, mais est-il vraiment le jeune homme excentrique et bruyant que consomment les jeunes devant leurs écrans ? Il ne l’est pas tout le temps.
Tout le monde regarde Jeremstar évoluer, mais rien n’a été dit sur Jérémy. Personne ne connaît sa vie. Qu’est-ce qui a fait du gentil garçonnet qu’il était le plus excentrique des gays ? Le plus suivi des dénonciateurs de téléréalité ? Cadre familial, genèse du personnage, expériences foireuses, producteurs véreux. Amourettes, angoisses, business, fric, Snaps, sexe… Jeremstar ouvre à ses Jeremstarlettes les portes d’un monde qu’elles n’imaginaient pas : le monde pourri de la téléréalité. Il leur présente pour la première fois son alter ego, un garçon fragile, travailleur, angoissé, soucieux d’être toujours meilleur. Ce garçon s’appelle Jérémy. Et si on faisait connaissance ?


J’avais envie, en lisant ce livre, d’en savoir plus sur la personne qui se cachait derrière Jeremstar. J’avais envie de connaître l’univers de Jérémy Gisclon.

Jérémy aborde des sujets intéressants tel que l’homosexualité.

Je suis déçue que l’on ne parle pas plus de Jérémy. On tourne beaucoup autour de la téléréalité. Par ailleurs, on en apprend plus sur ce phénomène.

Un livre détente qui m’a bien plu.



★★★☆☆
15/20