dimanche 12 mai 2019

{Parlons saga} La petite boulangerie (T2) : Une saison à la petite boulangerie - Jenny Colgan

Lu en : Juillet 2018


Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne, dans les Cornouailles, entre le grand phare dans lequel elle s'est installée avec Huckle, son boyfriend, et la petite boulangerie où elle prépare chaque jour, avec passion, d'irrésistibles pains dorés. Mais lorsque le nouveau propriétaire de sa boutique fait irruption sur l'île, Polly réalise que son bonheur pourrait bien être réduit en miettes... Avec une pincée de fleur de sel, des kilos de farine et une bonne dose de volonté, réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ?


J’avais beaucoup aimé le premier tome, et j’avais hâte de lire le second tome. :)

L’histoire se complique pour Polly et ses amis avec l’arrivée de Malcolm. C’était intéressant de voir du changement sur celle île.

J’aime toujours autant cette ambiance « cocooning » dans laquelle nous met l’autrice.

Je suis heureuse d’avoir retrouvé Polly, Neil, Huckle et tous les autres ! Il y règne une douce ambiance. 
Toutefois, j’ai eu un peu de mal avec Polly. Dans le premier tome, c’était une femme forte et fragile à la fois. Mais elle voulait toujours aller de l’avant. Ici, elle était perdue, négative. J’ai beaucoup moins retrouvé la Polly joyeuse et optimiste.

mercredi 8 mai 2019

{Parlons saga} Les Lutins Urbains (T5) : Korrigans et Grosse Galette - Renaud Marhic

Lu en : Avril 2019


Les Lutins Urbains débarquent en Bretagne ! Chassés de la Grosse Cité par la sinistre Brigade de Répression de l’Onirisme, nos amis viennent demander l’aide des Korrigans, leurs cousins bretons.
Grâce au Professeur Le Brac – lutinologue à Carnac – la bande à bonnet découvre bientôt l’existence d’un talisman capable de mettre en échec ses adversaires. Son nom : la “Grosse Galette”…
Pourchassés de toute part, lutins urbains et bretons se mettent en quête de l’objet magique. Au cœur de la Bretagne mystérieuse, leur route ne tarde pas à croiser celle d’un jeune policier en vacances : Gustave Flicman… qui n’est pas près d’oublier son séjour au pays des Korrigans !


L’auteur m’a proposé de découvrir sa saga jeunesse, grâce au tome 5. Je le remercie chaudement.

L’histoire est remplie d’aventures, d’actions. J’ai trouvé qu’elle n’était pas que destinée à un public jeune. De plus, j’ai beaucoup aimé l’univers qui est composé de nombreuses légendes bretonnes.

Tout au long du roman, l’humour est présent. Renaud Marhic en rajoute avec ses petites notes de bas de page qui sont très utiles.

On peut lire ce tome sans avoir lu les autres. Toutefois, à certains moments (surtout au début), c’était un peu compliqué, car on ne connaît pas réellement les personnages importants, qui sont présents dans tous les tomes. De plus, certaines références sont faites et concernent les tomes précédents. Heureusement, l'auteur nous remémore les événements grâce à des petites notes de bas de page.

samedi 27 avril 2019

[Book Haul] Avril


Hello !

Les brocantes sont de retour, et les achats livresques aussi ! Bien évidemment, face à des livres, en bon état et pas chers, je craque. :)







dimanche 21 avril 2019

La dernière réunion des filles de la station-service – Fannie Flagg

Lu en : Août 2018


Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l’incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d’éclat récents peuvent laisser penser qu’elle souffre de démence sénile, le diagnostic n’est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques.
Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie va alors se mettre sur la piste d’une femme exceptionnelle, Fritzi, qui, en 1940, tenait avec ses trois sœurs une station-service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ?



C’est le premier roman que je lis de cette autrice, et je ne suis pas déçue.

L’histoire m’a beaucoup plus, et m’a emporté du début à la fin. On voyage entre le passé (XXème siècle) et le présent (XXIème siècle). On suit plusieurs femmes, et deux en particulier : Sookie et Fritzi.

J’ai beaucoup aimé les moments du passé, car ils étaient plus nombreux, l’ambiance familiale était plus agréable, et il y avait plus d’actions.

Concernant le côté historique, j’ai adoré. On navigue dans les années 30 et 40, aux Etats-Unis, et plus précisément, en Wisconsin.

jeudi 18 avril 2019

[Interview] Sam Riversag



Hello !

J'espère que vous allez bien ! Il y plusieurs semaines, j'ai lu le premier roman de Sam Riversag : Pour un selfie avec lui (lire ma chronique). Elle m'a gentiment proposé de faire une petite interview, et j'ai accepté avec plaisir. :)

Ce fut un échange intéressant et qui m'a appris pas mal de choses concernant l'autrice, son roman et l'écriture. Un grand merci à elle !



- Je reçois aujourd'hui l'auteure de "Pour un selfie avec lui" pour tenter d'en savoir un peu plus sur elle. Bonjour Sam Riversag, pouvez-vous vous présenter pour les personnes qui ne vous connaissent pas ?
- Bonjour Léane, merci de m’inviter à prendre la parole pour tous vos lecteurs, je sais qu’ils sont nombreux. Je m’appelle Sam, je suis née à Versailles (Je sais que ce détail va vous plaire, parce que vous êtes une fan de Louis XIV) et je vis dans le sud de la France parce que j’aime le soleil et la douceur de vivre. Je viens de publier un premier roman humoristique « Pour un selfie avec lui », en hommage à l’acteur Benedict Cumberbatch. Je ne m’attendais pas du tout à ce succès international, c’est sûrement à cause de lui ! Il faut dire que c’est une grande star qui a des millions de fans à travers le monde, sur tous les continents, qui affole les réseaux sociaux ! De plus, c’est une histoire universelle qui traite de l’infidélité avec humour, elle touche tous les âges et toutes les nationalités. C’est un remède contre la déprime. Du pur feel-good !


- Comment vous est venue l'idée de votre roman "Pour un selfie avec lui" ?
- C’est Benedict Cumberbatch qui m’a inspirée. Plus précisément, quand je l’ai vu à Londres lors de la convention Sherlock. J’attendais mon tour pour avoir une photo avec lui, quand une fille est arrivée, sa photo dans la main, les yeux brillants et le sourire extatique. Elle tenait cette photo comme si c’était le Saint Graal, et j’ai pensé que je pourrais en faire une héroïne de roman passionnée par cet acteur.